La Journée Internationale de l’art de la Paresse

Pour la 2ème année consécutive, l’artiste paresseuse Another Lazy Artist, organise la Journée Internationale de l’Art de la Paresse.

Mais cette année, la première difficulté, c’est que la journée s’est trouvée précédée du Mois Intense de la Flemme de l’Artiste Paresseuse, ce qui fait qu’il n’y a eu aucun programme pour le 3 janvier, ni média informé et même pas un communiqué de presse. Donc les participants n’ont qu’à se débrouiller par eux-mêmes.

Rassurez-vous, la journée a lieu et c’est la période des bonnes résolutions donc préparez-vous à développer votre propre art de la paresse dès les premiers jours de l’année 2022.

A l’approche de l’événement, vous prenez certainement la mesure de la seconde difficulté : la Journée Internationale de l’Art de la Paresse tombe cette année un lundi ! Ce qui constitue un nouveau défi : les travailleur.es sont donc invité.s à cette occasion à déployer des stratagèmes pour paresser sur leurs postes de travail. Ça, c’est pour ceux qui en ont, du « travail ». Tous les autres savourerons d’autant plus cette journée qu’elle a lieu un lundi et nous le ferons savoir…

Le programme du 3 janvier 2022 à 10h à Marseille :

  • « Itinérance paresseuse et sensible aux Iles Frioul »
    Dans le cadre de la Journée Internationale de l’Art de la Paresse, @Liza Rolli nous propose son approche Sensibilissimo au travers d’une balade insulaire, sans forcer bien sûr. Départ estimé : lundi 3 janvier entre 10h et 11h au départ des navettes RTM. Vous êtes invité.es à nous contacter en MP sur FB ou Instagram si vous souhaitez vous joindre à nous.

Le programme du 3 janvier à partir de 18h en ligne :

  • Retour sur les effets de « paresser en perruque * » pour ceux qui seront allé « travailler » lors de la JIAP
  • Retour sur l’itinérance paresseuse et sensible aux îles Frioul, pour faire baver un peu ceux qui seront allé « travailler »…
  • Remise des prix des Escargots d’Or vers 18h (heure de Paris)

Plateforme zoom de la Journée Internationale de l’Art de la Paresse

*L’Institut Supérieur du Travail nous dit que « Travailler en perruque, c’est fabriquer pour soi, sur le lieu du travail et pendant le temps du travail, souvent avec des matériaux détournés ». Paresser en perruque, nous vous laissons imaginer ce que cela pourrait signifier…

Related articles

L’ENDA devient membre d’ELIA

ENDA devient membre du réseau ELIA, le plus grand réseau d’écoles d’art d’Europe.

ENDA La Réunion, art invisuel et pédagogies innovantes

Cette présentation est organisée dans le cadre de la préparation de la session XX de l’ENDA sur l’Île de La Réunion en 2021. Art invisuel & Transmission pédagogique innovante Qu’est-ce que l’art invisuel ?Quels sont les enjeux de la transmission des pratiques artistique débarrassée de la nécessité de production d’objets d’art ?Quelles sont les formes […]

Lancement du Perturbationisme 2021

Lancement du mouvement Perturbationiste

Communiqué du 30 octobre 2021 CDRAO (Centre Documentation Recherche Application des Offensives) Le lundi 1er novembre 2021 sera lancé à Nancy Le Perturbationisme, mouvement artistique visant à perturber la réalité d’un espace public ou la perception de ses utilisateurs. La perturbation est une expérience de vie mais aussi un métier. Le lancement aura lieu lors […]