Menu Sauvage

Biennale de Paris

Menu Sauvage

252 252 visiteurs ont vu cet évènement.

La Biennale de Paris présente le Menu Sauvage de l’artiste-gardian Stanislas Blohorn, comme une pratique artistique co-réalisée avec une équipe, dont le chef Armand Armal, directeur du restaurant La Chassagnette qui accueille cet événement unique en son genre. La Chassagnette a pour propriétaire Maja Hauffmann, la fondatrice et Directrice de la Fondation LUMA à Arles.

« Sauvage » est le titre d’un menu qui attend impatiemment ses convives et qui fait partie d’une cuisine dite « Cuisine du Delta », créée par l’artiste comme une expression gastronomique, écologique et politique de la Camargue. La Cuisine du Delta vient de l’écoulement du Rhône dans la mer, du rapport entre la terre et la mer, de ses hommes et ses femmes et leur art de vivre.

La pratique de Stanislas Blohorn s’inscrit dans un état d’esprit des artistes qui ont fait de l’alimentation une forme d’art invisuel, tels que Ricardo Mbarkho (Journée libanaise du taboulé), Flavien Paget, artiste-communal qui produit du fromage ou encore Quentin Derouet et ses croque-fruits. Pour lui comme pour ces autres artistes, l’alimentation libère l’art et le place dans un-delà de l’esthétique.

S’alimenter est une constante dans le monde vivant. Mais bien plus qu’un simple besoin naturel, partager un repas revêt une dimension symbolique et philosophique incontestable que ces artistes ont investi. Ces artistes revisitent cet acte universel de se nourrir en se plaçant en rupture avec la définition établie de l’art, dépendante de la production d’objets d’art.

L’artiste-gardian Stanislas Blohorn pourrait être qualifié de « glocal », terme qui désigne aussi bien son ancrage dans la Camargue, qu’une certaine universalité venant des enjeux communs des deltas du monde entier.

Près de cinquante convives participeront à cette action culinaire et artistique de profils très différents. Parmi eux : Anne Clergue – Rudy Riciotti, un des architectes français les plus connus dans le monde à qui l’on doit notamment le Mucem à Marseille ou encore le département des arts de l’Islam du Louvre à Paris – Bernard Pujol, riziculteur bio.

Intervenants : Stanislas Blohorn, artiste-gardian ; Olivier Platon, berger qui s’occupe de la gestion hydraulique du plus gros réseau de roubine en Camargue ; Alexandre Gurita, artiste invisuel et Directeur de l’École nationale d’art de Paris (ENDA) et de la Biennale de Paris.

Contact presse
Rhys Taylor
Tél. : +33 (0) 7 67 71 27 95

Photo, de droite à gauche : Camille Dunan, sommelière ; Stanislas Blohorn, artiste-gardian ; Armand Armal, chef et directeur du restaurant La Chassagnette.

Pour s’inscrire à cet évènement, Veuillez vous rendre à l’URL suivante :

 

Date et heure

2023-12-17 à 12:00
 

Types d’évènements

 

Catégorie de l’évènement

Partager avec des amis

Related articles