Colloque international art invisuel : Doxa et Paradoxe

Colloque international art invisuel : Doxa et Paradoxe

par
86 86 visiteurs ont vu cet évènement.

L’Esthétique de l’art invisuel, ouvrage paru en octobre 2021, s’est heurté à l’hostilité et à l’opiniâtreté du public. Une partie de la réception s’est figée devant la couverture, devant un titre en apparence oxymorique, et a refusé de poursuivre l’appréhension de cet art émergent dans la lecture proposée. Une autre partie a questionné la légitimité de l’art invisuel, tout en l’analysant par le prisme du XXe siècle.

Conditionné par ce qui est entré officiellement dans l’Histoire de l’art, par tous ces mouvements déjà institutionnalisés et acceptés comme références inébranlables, le public a préféré la remise en question de l’invisuel au détriment de sa considération.

La doxa est définie par le dictionnaire comme « l’ensemble d’opinions reçues sans discussion, dans une civilisation donnée », et elle entretient une relation antinomique avec le terme paradoxe, dont l’étymologie grecque renvoie à un mot composé de « para » (contre) et « doxa » (l’opinion commune).

Ainsi, ce colloque invite des artistes de l’invisuel, des historiens d’art et des chercheurs à prendre la parole pour décortiquer l’art invisuel et répondre aux critiques et aux polémiques suscitées par l’Esthétique de l’art invisuel.

Afin de mieux illustrer l’univers qui se cristallise entre la doxa et le paradoxe nous avons choisi comme tertium comparationis le concept de dualité emprunté au domaine de la physique, un concept qui vient mettre ensemble deux théories opposées et atteste la double nature de la réalité.

Événement organisé par Corina Chutaux Mila, chargée de cours et de recherche à l’Université Sorbonne et auteure du livre Esthétique de l’art invisuel, en partenariat avec la Biennale de Paris.

Programme

Introduction
Alexandre Gurita
Corina Chutaux Mila
17h00 – 17h05

L’aproduction
ALA aka Another Lazy Artist
Présentation du journal de l’artiste dans lequel elle déclare pourquoi elle ne produit pas de l’art.
17h05-17h15

Panorama du dadaïsme à l’invisuel
Eric Monsinjon
Comment l’art invisuel s’inscrit historiquement dans l’évolution des grandes avant-gardes.
17h15-17h30

Situationnisme et invisuel
Corina Chutaux Mila
Il s’agit de clarifier les différences qui séparent le situationnisme de l’art invisuel.
17h30 – 17h45

La sororité à l’oeuvre dans les pratiques invisuelles
Marie Julie
Les notions de sororité et d’entraide, les possibilités agentives des artistes et chercheuses post situs.
17h45-18h00

Comment l’art invisuel a sauvé le monde ?
Ricardo Mbarkho
L’art invisuel comme solution gagnant-gagnant là où les discours traditionnels se neutralisent.
18h00-18h15

La géo transgression à l’ère post-vérité
André Éric Létourneau
Comment les gestes artistiques géo transgressifs proposent de nouveaux modes d’expérience esthétique ?
18h15-18h30

Quantartique
Michel Charmasson
Une vie à se penser, à s’imaginer, à s’extraire pour enfin se visualiser et naître invisuel.
18h30-18h45

Le perturbationisme
Gilbert Coqalane
Genèse, présent et projections d’un nouveau mouvement dans le paysage artistique, aux antipodes des pratiques individualistes actuelles et autres codes normés.
18h40-18h55

OBDA – une réflexion sur l’objet de l’art
Véronique Hébert
Une activité artistique basée sur des rencontres non nécessairement perçues comme art, par l’utilisation de codes et de protocoles venant du monde de l’art.
19h00-18h45

Marché de l’art traditionnel VS Marché de l’art invisuel
Ludovic De Vita
Il s’agit de distinguer l’économie des pratiques invisuelles qui considèrent l’art comme activité des pratiques visuelles qui le considère comme production.
18h45-19h00

De la Biennale de Venise à la Biennale de Paris
Gary Bigot
Dialogue sur le parcours de la démarche de l’artiste articulée autour des principes suivants: pas de production, pas de promotion, pas de profit, pas de propriété.
19h00-19h15

Sur la frontière de l’art avec le droit
Carolle Sanchez
Si le droit est conçu comme un instrument au travers duquel nos actions et interactions sont interprétées, peut-il être également perçu comme un médium dans lequel l’art peut s’immiscer ?
19h15-19h30

L’invisibilité appliquée à l’invisuel
Elisa Bollazzi
Présentation de l’artiste dont l’activité consiste à voler des parties minuscules d’œuvres d’art qu’elle fait voir par la suite au microscope au sein de Cabinets de regard.
19h30-19h45

Questions-Réponses
19h45-20h00

Pour vous inscrire à cet évènement, envoyez vos informations par e-mail à rd-dir@biennaledeparis.org .

S’inscrire en utilisant une messagerie en ligne : Gmail / AOL / Yahoo / Outlook

 

Date et heure

2022-06-17 à 17:00 à
2022-06-17 à 20:00
 

Lieu

 

Types d’évènements

 

Catégorie de l’évènement

Partager avec des amis

Related articles